ACCUEIL Crime Les clients de la drogue s'en sortent grâce à la bombe SMS de la police

Les clients de la drogue s'en sortent grâce à la bombe SMS de la police

porte Cravates Inc.

2022-01-22-Les clients de la drogue s'en sortent grâce à la bombe SMS de la police

Pays-Bas - Après une bombe SMS à Winterswijk et Zwolle, des milliers de consommateurs de drogue ont été approchés à Nimègue. Les numéros de téléphone des utilisateurs proviennent des téléphones des trafiquants de drogue arrêtés. De cette façon, la police essaie d'offrir une porte de sortie à de nombreux toxicomanes et toxicomanes. Le message mobile propose une aide pour arrêter de fumer.

Le crime organisé fonctionne comme une machine bien huilée. Presque toutes les drogues dures sont disponibles à tout moment de la journée grâce à un vaste réseau de revendeurs. Un tel réseau de drogue a récemment été démantelé à Nimègue. De cette façon, la police atteint les utilisateurs.

Focus sur l'usager de drogue

la guerre contre médicaments n'est pas très efficace. Bien que de plus en plus de drogues soient interceptées, la violence devient de plus en plus extrême. De plus, il y a tellement d'argent impliqué dans le commerce de la drogue que, dans de nombreux cas, la police et le système judiciaire sont laissés pour compte. Les Pays-Bas sont également un port de transit important pour le reste de l'Europe.

Investir de l'argent dans la prévention de la toxicomanie et une bonne aide à la toxicomanie, en revanche, est une bonne approche et bonne pour la santé publique. Les toxicomanes sont dirigés vers le site Web par SMS stopwithdrugs024.nl. Les personnes qui menacent d'échouer à cause de leur consommation se voient proposer de l'aide sans être poursuivies.

Articles liés

1 commentaire

Cyrilio 28 janvier 2022-05: 29

Il est ridicule que si vous recevez un ordre de créance de mille euros, vous deviez également payer des frais d'administration ci-dessus. Où va ce F-ing 1000 e alors !!???

Allez faire un vrai travail et résolvez plus de crimes sexuels. A peine 15% sont résolus. C'est juste scandaleux. Souvent, les femmes qui ont été agressées ou violées ne déposent même plus de plainte parce que la police est «trop occupée» avec des affaires de drogue. Si les drogues étaient réglementées, la police aurait 4 milliards de dollars par an à dépenser UTILEMENT.

Répondu

Laisser un commentaire